De quelles aides peut-on bénéficier quand on reprend une entreprise ?

Publié le : 01 avril 20224 mins de lecture

Vous souhaitez reprendre votre entreprise et vous voulez réaliser d’importantes économies ? En ce moment, de nombreux dispositifs d’aide sont envisageables pour faciliter les opérations en termes de reprise d’entreprise ou pour donner un coup de pouce à ceux ou celles qui souhaitent créer ou reprendre une société. En effet, ces dernières concernent notamment les aides de nature fiscale, financière et bien évidemment sociale.

L’Acre et les Aides Pôle

Si l’Acre est une aide précieuse pour les repreneurs d’entreprises, les aides pôles quant à elles sont destinées spécialement pour les demandeurs d’emploi pour la reprise d’entreprise. Grâce à la première aide, il vous est possible de profiter des réductions considérables sur les cotisations sociales dès le commencement de votre projet. Tandis que les aides pôle consiste à indemniser le repreneur via pôle afin d’améliorer efficacement le maintien de ses allocations allant des droits restants. Qui plus est, ce dispositif permet d’aider le repreneur à récupérer ou à créer son entreprise. Certes, ces dispositifs d’aide sont dédiés à tous les repreneurs d’entreprise, cependant, pour le cas des micro-entrepreneurs, ils devraient faire une demande spécifique.

Zoom sur les aides fiscales personnelles

Les personnes qui souhaitent reprendre une entreprise peuvent dans certains cas profiter de réductions d’impôts d’une part pour les créations de nouvelles entreprises qui reprennent par la suite un fonds de commerce et d’autre part les reprises d’entreprises via prise de participation dans la majorité des cas, et ce, durant l’augmentation du capital. Et on distingue notamment la réduction IR pour faciliter la souscription au capital d’une PME ainsi que la réduction d’ISF pour favoriser la souscription au capital d’une PME. Toutefois, il faut souligner que quelques conditions doivent être respectées pour bénéficier de ces avantages. Aussi, retenez bien qu’une réduction fiscale ne soit en aucun cas cumulable pour un même tarif, à partir de la réduction d’impôt concernant le revenu pour la souscription à ce capital. À part cela, n’oubliez pas qu’il existe également des aides à la reprise offertes par BPI France. À savoir de la garantie transmission et du contrat de développement de transmission.

Bénéficier d’un crédit d’impôt grâce à l’achat d’une entreprise par ses salariés

Dans le cas où des salariés se lancent dans la reprise de leur propre société en favorisant la création d’une entreprise de façon exclusive conçue au rachat total ou encore partiel de cette dernière, un crédit d’impôt leur est attribué. Ce crédit est tout à fait égal dans la limite du montant des intérêts causés par la nouvelle entreprise au titre de l’exercice. Idem dans la proportion des droits sociaux que les employés de la société rachetée font partie du capital de celle-ci, même indirectement.

Plan du site